Dernières nouvelles sur 2020 et 2021

Même si nous n’avions pas grand-chose à rapporter en 2020 en raison du Corona, alors que la plupart d´entre nous se sont concentrés sur la pratique, nous avons quand même vécu de beaux événements que nous aimerions partager avec vous. La nouvelle année a également été un début prometteur, mais commençons par le commencement.

En septembre dernier, Guendune Rinchen, le Toulkou de Guendune Rinpotché, le père fondateur de ce centre, nous a spontanément rendu une visite exceptionnelle. Non seulement l’heure était exceptionnelle – il est venu à 23h et est resté jusqu’à 2h du matin – mais son grand engagement était également remarquable et il nous a donc laissé de nombreuses bonnes impressions. Il convient particulièrement de mentionner que Guendune Rinchen nous a vivement conseillé d´accorder plus d’attention et d’entretient à notre source, qui se trouve à l’entrée du centre et représente un lieu particulier à ses yeux.
Donc, immédiatement après sa visite nous avons commencé à enlever de la boue avec une pelleteuse et avons aménagé l´espace environant. Cette année, nous souhaitons réfléchir avec lui sur la façon dont nous pouvons rendre cet endroit plus accueillant et agréable pour y passer du temps.

    Ensuite, d’octobre à fin 2020, la communauté, à savoir les lamas, les pratiquants dans le droupkang ainsi que les résidents, s´est engagée dans une retraite d´Amitabha. Pendant cette période, nous avons également participé en ligne aux Kagyu Meunlam avec S.E le 17ème Gyalwa Karmapa, qui ont été une merveilleuse occasion d’être connecté à l’ensemble du Mandala.

    Puis, comme chaque année ici à Marfond, dans le Droupkang et à l’extérieur, nous avons passé les neuf jours précédant le nouvel an tibétain (Lossar) le 12 février 2021 avec les Mahakala et les Sang Poudjas. C’est toujours une période intense mais aussi gratifiante pour la communauté avec les longs rituels, ainsi que la confection des tormas et les offrandes de Tsok.

    Et pendant cette période, juste avant le Lossar, nous avons eu le grand plaisir de recevoir une nouvelle visite de Guendune Rinchen. Même si son séjour a été court – et aussi tardif 🙂 – il nous a ravi avec ses beaux projets pour Marfond en cette année 2021.

    Guendune Rinchen :

“Je pense que maintenant, pour cette époque et aussi pour l’avenir, il serait très bon pour le lieu de construire un petit stoupa contenant des reliques de Guendune Rinpotché”.

    Guendune Rinchen envisage, si les circonstances le permettent, de se réunir en deux occasions d’environ une à deux semaines pour “une retraite de remplissage de stoupa” où nous alternerons entre la pratique formelle commune et le remplissage du stoupa avec toutes les substances nécessaires. Bien entendu, nous avons été très heureux d’apprendre cela et nous vous tiendrons au courant de l´évolution du projet.

    Comme Guendune Rinchen a passé beaucoup de temps à Marfond durant son enfance, il s’est souvenu de cette époque en disant qu’il avait toujours apprécié l’atmosphère familiale du lieu. Il a dit que c’était quelque chose d’assez rare que ce soit dans un centre du dharma ou dans la société et que cela avait été quelque chose de très précieux pour lui.

    Enfin, il a donné d´essentiels et précieux conseils que nous aimerions partager avec vous, car c’est quelque chose qui doit être pris à cœur, surtout en ces temps. Il s’agit de:

…” ne pas se perdre dans le samsara. Car, si l’on pense pouvoir le transformer ou le changer ou participer à le rendre différent, en réalité, on n´y arrivera jamais. Donc c´est vraiment un bon souhait et une bonne motivation de vouloir aider, changer et soutenir les autres pour faire une différence en tant que bouddhiste, en tant qu’être humain, en tant que pratiquant, mais si la direction est de changer le samsara, alors il n’y aura aucun résultat et l’on n´aura fait que perdre du temps, de l’énergie et des capacités, ainsi que de la motivation en fin de compte”.